Datacenter / Colocation / Hébergement

Pourquoi les colocations risquent-elles non seulement de perdurer mais aussi de prospérer : Analyse de l’impact de la migration des applicatifs vers les fournisseurs de colocation


Les entreprises sont passées à un hébergement cloud pour leurs applicatifs, et ce n’est pas une grande révélation. Par contre, il est important de se demander comment les besoins des entreprises évoluent sur la base de ce changement, et comment les fournisseurs de colocation peuvent capitaliser sur les opportunités qui émergent.

C’est pour cela qu'avec l’aide de Vertiv, 451 Research a enquêté auprès de plus de 700 décideurs informatiques pour comprendre comment ils envisagent de gérer la complexité croissante des applicatifs informatiques, en particulier face au cloud et à l’IoT.

Nous discuterons des conclusions du rapport, Données en périphérie : L’impact du cloud et de l’IoT sur l’implantation des datacenters et la demande, dans le cadre de plusieurs articles ces prochains mois. Cette fois, je voudrais en particulier aborder les résultats qui touchent les services cloud et la colocation.

Une connectivité directe avec les fournisseurs de cloud pour des applicatifs informatiques qui gagnent en volume

En moyenne, les participants à l’étude n'avaient conservé que moins d’un quart des applicatifs dans des datacenters locaux. Un peu plus des deux tiers des applicatifs sont exécutés sous une forme ou une autre de service cloud (hébergement cloud privé, IaaS/cloud public, et SaaS). Les personnes interrogées ne prévoyaient pas d'évolution majeure de ces pourcentages au cours des deux prochaines années.

Par contre, elles prévoient une évolution du volume de ces applicatifs. Une grande majorité (86%) des décideurs sondés s'attendent à ce que les applicatifs augmentent au cours des deux prochaines années, et ils sont 40% à prévoir une augmentation d'au moins 50%.

L’une des approches choisies pour gérer cette croissance est l’amélioration de la connectivité. Plus de la moitié des participants envisagent une connexion directe aux fournisseurs cloud (57%) ou des échanges Internet (56%). Cela rend la colocation d'autant plus séduisante pour les entreprises, qui ont ainsi le choix entre cloud public et privé, ainsi qu'entre de nombreuses options de services de connectivité.

Défis à relever pour les fournisseurs de colocation

En explorant toujours plus loin l’espace du cloud, les fournisseurs de colocation doivent relever les défis rencontrés par les entreprises qui migrent leurs applicatifs vers le cloud. Il n'est pas surprenant de constater que les participants à l'étude ont cité la sécurité des données comme la priorité absolue. La sécurité est également la principale raison pour laquelle les entreprises choisissent le cloud privé plutôt que les services de cloud public. De nombreuses colocations ont déjà pris cette problématique en compte et offrent une assistance spécifique à leurs clients.

Cette étude a mis au jour d'autres défis majeurs pour l’adoption du cloud public : migration des données, administration du cloud et gestion des coûts. Il est clair que les fournisseurs de colocation qui sauront fournir des services techniques et des outils de gestion complets auront un avantage compétitif dans cet espace. Le DCIM, par exemple, gagne en valeur car il offre aux clients de la colocation la visibilité nécessaire pour suivre et surveiller les performances des datacenters hébergés.

Les décideurs interrogés ont également mis l'accent sur l’importance de la localisation géographique des fournisseurs de cloud. Ils cherchent en particulier des fournisseurs situés à proximité de leur siège et capables de les connecter à leurs clients et à leurs autres prestataires de services tout en minimisant la latence du réseau.

Une fois encore, les colocations sont non seulement idéales pour les entreprises qui tiennent à choisir la localisation géographique de leurs services cloud, mais aussi pour celles qui veulent établir un véritable partenariat avec les fournisseurs cloud pour leur permettre d'étendre leur empreinte à des régions spécifiques.

Que réserve l’avenir aux fournisseurs cloud, et qui en tirera le plus d'avantages ?

Avec l’augmentation des applicatifs et leur déploiement dans le cloud de plus en plus fréquent, les entreprises sont à la recherche d’une interconnectivité croissante avec leurs partenaires et prestataires de services, au sein des “marchés virtuels” hébergés. Les colocations capables de répondre aux inquiétudes concernant la sécurité et la localisation du datacenter sont dans une position idéale pour répondre à ces besoins et bénéficier de la croissance anticipée des applicatifs.

Et ce n’est pas le seul domaine de changement : bien au contraire, l’IoT et les analyses qui l’accompagnent vont connaître une évolution encore plus importante. Nos recherches ont révélé que près de la moitié des entreprises prévoient qu'au moins 50% de leurs ressources informatiques seront consacrées à l’IoT au cours des deux prochaines années. Nous nous pencherons sur les implications de cette tendance pour le cloud et la colocation dans un prochain article. En attendant, n’hésitez pas à télécharger le rapport complet, Données en périphérie : L’impact du cloud et de l’IoT sur l’implantation des datacenters et la demande

Derniers articles de cet auteur